DISCIPLINE POSITIVE

   « Un enfant réussit mieux lorsqu’il se sent mieux » Jane Nelsen

La Discipline Positive est une approche qui encourage chez l’enfant le développement de compétences sociales dans un esprit de respect mutuel au sein des familles, des écoles et des communautés.

Plus précisément, la Discipline Positive propose aux parents, aux enseignants et aux éducateurs un ensemble d’outils et une méthode ni permissive ni punitive qui permet de développer chez l’enfant l’auto discipline, le sens des responsabilités, l’autonomie, l’envie d’apprendre, le respect mutuel et bien d’autres qualités essentielles.

Dans cette démarche, l’autorité s’exerce sans soumission, en conciliant fermeté et bienveillance.

L’interprétation du mot « discipline » variant selon les personnes et les cultures, il apparait opportun d’en redéfinir le sens :

DISCIPLINE
du Latin, disciplina action d’instruire et discipulus, élève. La discipline a pour vocation d’enseigner et non de soumettre à une autorité.

POSITIVE
« Ce sur quoi vous vous concentrez, s’accroît ».
Avoir un esprit d’ouverture permettant de voir les difficultés ou les erreurs comme des opportunités d’apprentissage.

LES COMPETENCES ENSEIGNEES :
– L’estime de soi, La coopération, L’autodiscipline, La patience, L’empathie, Le respect de soi et des autres, La compassion,
– Le courage d’être imparfait, La recherche de solutions, Le dialogue efficace, Contrôle de soi, L’honnêteté, La politesse, L’autonomie.

QUE PROPOSE L’ASSOCIATION ?
L’association propose 14h d’ateliers pour les parents avec 12 participants maximum.
Ces ateliers se présentent selon différentes formules:
– 7 ateliers de 2h en soirée, à raison d’un atelier par semaine, sur 7 semaines
– 4 ateliers de 3h30 le samedi matin, à raison d’un atelier par semaine, sur 4 semaines
– 2 ateliers de 7h le samedi, à intervalle d’un mois.

ET DANS LES ÉTABLISSEMENTS SCOLAIRES, c’est aussi formidable!
Pour vous en convaincre, deux Vidéos :

    La Discipline Positive dans l’établissement : Comment?

    La Discipline Positive dans l’établissement : Pourquoi?