RMT

Rhythmic Movement Training ou comment intégrer les réflexes archaïques
Que sont les réflexes archaïques ou primitifs?

Ce sont les réflexes automatiques à des stimulations. Ces réflexes émergent in utéro et se développent progressivement.
A la naissance, toutes les parties du cerveau sont en place mais ne fonctionne pas encore pleinement.

Les mouvements du nourrisson vont développer la myélinisation des neurones et les réseaux qui connectent les différentes aires cérébrales qui interviendront plus tard dans l’apprentissage, le comportement, la communication, les relations et le bien-être émotionnel.

Les réflexes primitifs sont un socle important du mouvement. Ils sont censés rester actifs et présents pendant les premiers mois, et s’intégrer progressivement au fur et à mesure que les connexions neuronales se créent dans le cerveau.
Il est important que les réflexes primitifs aient été inhibés pour poser les fondements des apprentissages de l’enfant.

Face à un réflexe toujours actif, un individu va être gêné dans ses apprentissages et va alors développer des compensations. Ces efforts permanents pour contrôler les mouvements qui lui échappent engendrent des difficultés : tensions corporelles, fatigabilité, manque de confiance… pouvant aller jusqu’à des troubles d’apprentissage et des troubles comportementaux.

Que propose l’association ?
L’association propose des ateliers de découverte du RMT avec 8 participants maximum.
Sur demande.